Audierne

Puisque la majorité l’a décidé via un sondage Instagram, cette fois, nous partons en Bretagne et plus précisément dans le Finistère, là où finit la terre. Le département étant grand et mon temps là-bas pas extensible, le séjour s’est surtout déroulé dans le sud du Finistère, de Quimper à la Pointe du Raz.

Je vous avais déjà un peu parlé de ce territoire et notamment l’île de Sein qui m’a séduite par son calme et sa propreté malgré les nombreux touristes en plein mois d’août. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon article ici !

Les villes et villages du sud Finistère

Audierne

Audierne est l’endroit où nous logions. La ville a fusionné avec Esquibien et est donc une commune assez vaste mais qui reste peu peuplée. Ça ressemble plus un village selon moi et qui est très charmant avec son port de pêche, ses petites rues et ses plages. Sans oublier son petit marché de producteurs en été et ses halles avec notamment de bons produits de la mer !

Vous pouvez faire une longue balade en bord de mer, en partant de la place du marché jusqu’au phare. C’est très sympa. Je n’ai pas pu m’empêcher de mettre mes pieds dans l’eau. Je crois d’ailleurs que c’est la seule chose que je peux mettre dans l’eau là-bas tant elle est fraîche ! Ça change de la Martinique il faut dire !

Audierne

Douarnenez et Tréboul

Sans doute un de mes coups de cœur du séjour en Finistère ! J’ai adoré faire la balade entre Douarnenez et Tréboul, logeant la mer à l’abri des arbres. Et il y faisait si chaud ce jour-là qu’un peu d’ombre n’était pas de refus ! La balade est un peu plus longue qu’il n’y parait car une fois arrivé du côté de Tréboul, il faut contourner tout le port pour être au plus près de l’île Tristan. Selon une légende celte, les tombes de Tristan et Yseult seraient sur cette île, sous deux arbres enlacés. Je ne suis pas allée vérifier donc si quelqu’un se dévoue et trouve les fameux arbres enlacés, qu’il me fasse signe ! Cette petite île peut se visiter par petit groupe. Pour cela, il faut se rapprocher de la commune de Douarnenez.

Douarnenez - Finistère

Durant la balade citée juste au-dessus, vous avez l’occasion de voir le port-Rhu. N’oubliez pas d’aller voir le port du Rosmeur. Le quartier est vraiment plein de charme. J’ai adoré ce lieu plein de vie, de maisons colorées… Il y règne une certaine douceur de vivre qui m’a beaucoup plu.

Locronan

Que dire de Locronan si ce n’est que la ville porte très bien son label de plus beau village de France. C’est une vraie citée de caractère. Très (trop) bondée en été (j’y étais pourtant fin août), je vous suggère si vous le pouvez d’y aller tôt le matin pour éviter la foule et vous aurez en plus de jolies lumières dans les rues. Me concernant et s’agissant d’un séjour en famille, nous y sommes allés dans l’après-midi. C’était blindé de monde donc cela m’a empêché de vraiment apprécier la beauté des lieux (et ça a aussi bien gâché mes photos !). Cependant, toutes ces vieilles pierres donnent vraiment du cachet à Locronan. N’hésitez pas à emprunter toutes les rues. Vous y perdre est sans doute le meilleur moyen de vraiment découvrir la ville.

Vous y trouverez plein de petites boutiques d’artisanat. Dur de résister à la tentation tant il y a de jolies choses ! Sans oublier les fameux kouign-amanns de la Maison Georges Larnicol qui a une boutique sur la place non loin de l’église. Bien gras mais tellement bons ! Si vous préférez faire une pause crêpes, nous avions testé la crêperie Ty Coz qui est une institution familiale depuis 1952 ! Adresse testée et approuvée !

Guilvinec

La commune de Guilvinec est un incontournable du Finistère sud pour tous les amoureux de la pêche. En effet, Le Guilvinec est considéré comme le 1er port de pêche artisanal de France en valeur débarquée de bateaux français. En terme de tonnage, il s’agit du 3ème, ce qui est impressionnant car la commune n’est pas si grande que cela. Si vous y allez aux alentours de 16h30-17h, tous les bateaux rentrent au port. On y était trop tard hélas mais voir tous les bateaux au port donnent une bonne idée du spectacle que ça doit être chaque jour.

Le Guilvinec

Pont-l’Abbé

Pont-l’Abbé est la capitale du pays Bigouden. Ce qui en fait une ville à visiter. Car qui dit Bretagne dit bigoudènes dans l’esprit de beaucoup d’entre nous (merci Tipiak) !

Chaque année début juillet est organisé la fête des brodeuses. Au programme : défilé, jeux et fest-noz ! A la fin de l’événement, on couronne la reine des brodeuses et ses demoiselles d’honneur.

A voir à Pont-l’Abbé : l’ancien château devenu l’hôtel de ville, ses moulins à marées, les halles pour le marché  et enfin ses jolies rues commerçantes qui en font une ville très agréable. J’ai trouvé le lieu vraiment très paisible et j’aurais aimé y passer plus de temps. D’autant qu’il y a, je pense, de jolies balades à faire dans les environs.

Quimper

On ne peut pas aller en Finistère sud sans visiter la jolie ville de Quimper et surtout son centre historique. Une amie y habitant, le passage était obligatoire pour la revoir ! Nous avons donc fait un tour au marché, un samedi matin. C’est vraiment très sympa. Quimper est une ville très agréable. Le Steïr et l’Odet, les rivières qui traversent la ville, lui confèrent un charme supplémentaire. Ainsi que ses maisons à pans de bois, ses petites places… Une ville à  ne pas manquer donc !

Nous avions mangé à  la crêperie Place au Beurre sur la place du même nom pour un très bon rapport qualité prix.

Deux balades de la pointe sud Finistère

La pointe du Van

Le lendemain de notre arrivée, le beau temps n’était pas au rendez-vous. Il ne l’a pas vraiment été de tout le séjour par ailleurs ! Bref, cela n’est pas le propos. Nous cherchions quoi faire et je me suis donc armée de mon téléphone pour rechercher les balades non loin d’Audierne. Je suis alors tombée sur la Pointe du Van et sa petite chapelle trop mignonne. Ni une, ni deux, nous voilà partis là-bas. Arrivés sur place, un parking assez grand mais déjà bien rempli. Sans nul doute, le lieu attire le monde et ce n’est pas sans raison.

Le ciel n’était pas très dégagé et même plutôt chargé mais nous avons pu apercevoir le phare de la Vieille qui se situe au bout de la pointe du Raz. La chapelle Saint-They vaut le coup d’œil et la balade le long du littoral est très agréable dès lors que l’on aime les grands espaces et le grand air car ça souffle un peu ! Le chemin peut être sans fin. En effet, dans un sens, vous pouvez aller jusqu’au Mont Saint Michel et de l’autre jusqu’à Saint-Nazaire car il s’agit d’une portion du GR34. Vous pouvez donc vous rendre à la pointe du Van pour une petite balade comme pour faire une longue rando. Jusqu’à la Pointe du Raz, cela fait environ 6kms. Il faut bien entendu faire le retour !

Pointe du Van - Finistère sud

De la baie des Trépassés à la Pointe du Raz

Rando du GR34 donc. Depuis la pointe du Van comme je vous le disais précédemment, il faut compter environ 6kms aller. Pour rallier la pointe du Raz depuis la baie des Trépassés, il faut compter environ 3kms. Nous avons pris notre temps car nous étions accompagnés de mon neveu de 8 ans à l’époque. La balade nous a donc pris 2h20. Il y a un peu de dénivelé et il faut surtout faire attention si vous y allez avec des enfants car le chemin est régulièrement proche du vide.

Pour le temps, encore une fois : pas de chance ! Du brouillard tout le long, à tel point que nous n’avons pas vu le phare de la Vieille alors que nous en étions proches ! Idem pour les jolies couleurs de la baie des trépassés qui était dans la brume.

Quoi qu’il en soit, cette balade est pour moi un incontournable du Finistère sud.

Baie des trépassés à la pointe du Raz - Finistère sud

Le logement

Qui dit séjour en famille dit location en gîte. Nous logions au gîte de Kersiviant, plutôt bien situé pour visiter la région sud Finistère. Il s’agit en fait d’une ancienne crêperie qui était encore en activité il y a peu. Les propriétaires sont très sympas et le logement agréable avec 3 chambres, 1 seule salle d’eau mais 2 WC et des lavabos dans les chambres du haut.

Voici le lien si jamais vous allez en vacances en famille nombreuses : rendez-vous ici !

Logement Audierne

Le sud Finistère en quelques mots…

Pour résumer, c’est une région plutôt vaste et il est difficile de tout voir en peu de temps.

La journée à l’île de Sein a limité notre découverte du territoire mais visiter cette île est presque obligatoire tant elle est belle et calme.

J’ai aimé les villes et villages, les grands espaces… J’ai moins aimé le monde car la région est quand même très touristique même à la fin août.

Je n’ai pas eu le temps de visiter ces lieux mais je pense qu’ils valent le détour : Concarneau, Bénodet, Sainte-Marine, Ile-Tudy, Loctudy, Bénodet et Pont-Croix. Ce dernier village a par ailleurs fini à la deuxième place du Village préféré des Français en 2019 !

Une semaine dans le sud Finistère

2 thoughts on “Une semaine à la découverte du sud Finistère”

Laisser un commentaire